DIY

L’affaire est dans le sac !

img_20160912_180813236

Oups, j’ai du retard dans mes publications ! Est-ce que la baratineuse serait en train de se transformer en procrastineuse ? Noooon je le refuse ! Pour la peine ce n’est pas un,  mais DEUX articles que je vous offre cette semaine. Je commence sans plus attendre avec une petite publi’ Do it yourself d’un joli sac en tissu que j’ai réalisé en deux temps trois mouvements (… ou presque!).

Il y a quelque temps, j’ai voulu me confectionner un mignon petit sac à lunch. J’en avais marre de ne pas avoir de « swag  » (comme disent les jeunes) durant ma pause déjeuner au boulot. J’ai donc fouillé dans mes coupons de tissus achetés il y a 2 siècles, j’ai ressorti ma machine à coudre Singer et je me suis lancée.

img_20160912_133130483

Comme une novice inconsciente que je suis, j’ai découpé mes différentes pièces sans prendre aucunes mesures… Si contrairement à moi, l’approximation vous fait frissonner, je vous conseille de faire un petit patron.

Le principe est simple :

Vous avez besoin de deux tissus différents, le premier plutôt basique pour l’intérieur du sac et le deuxième super joli pour que ça claque ! J’ai choisi du coton, très facile à coudre et à entretenir.

IMG_20160912_133000344.jpg

Place à la découpe ! Il vous faudra en tout  5 rectangles de tissu. 2 pour les côtés, 2 pour l’avant et arrière et 1 pour le fond  (bien sûr prévoyez la même chose avec le tissu intérieur).

img_20160912_145742357_hdr

J’ai choisi par la suite, de matelasser mon sac. Donc j’ai pris chacune des pièces, du fil violet acheté chez Hema et j’ai cousu des diagonales dans un sens puis dans l’autre. Là encore j’ai fait ça à vu d’œil. Le matelassage donne un super effet mais surtout apporte de la rigidité au tissu. Ça prend un peu de temps mais ça vaut le coup !

img_20160912_133012145

Faites un ourlet sur la partie supérieure du sac pour que l’ouverture soit bien nette.

Il est maintenant temps de vous lancer dans l’assemblage !!

Là il suffit  de faire appel à votre bon sens. Assemblez toutes les pièces en veillant à ce que les rectangles que vous vous apprêtez à coudre soient bien face contre face ( et non face contre terre comme le préconise notre bon vieux Calogero dans sa chanson). On termine notre ouvrage par la confection de petites anses, on ajuste la taille et c’est parti, pour un dernier coup de machine.

Voilà, vous avez toutes les clés pour réaliser un super sac à pique-nique. Voici le mien :

img_20160912_180813236

img_20160912_175547963

Je dois vous avouer que j’ai été très surprise du résultat final. Je l’adore ! Au travail j’ai fait ma belle pendant plusieurs semaines et j’attendais l’heure du déjeuner avec impatience, pour me pavaner au ralenti devant mes collègues .

A vous de jouer !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s